La saga des Frères Lillet | Comptoirs des deux frères
17453
post-template-default,single,single-post,postid-17453,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-1.0.7,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,et_bloom,et_monarch,ajax_fade,page_not_loaded,,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

La saga des Frères Lillet

La saga des Frères Lillet

Une maison fondée en 1872 …
Originaire de Saint Morillon en Gironde, Jean Lillet s’installe en 1630 à Podensac, petite bourgade des Graves, près de Sauternes. En 1872 ses descendants, Raymond et Paul Lillet, négociants en vins fins, liqueurs et spiritueux fondent la Maison Lillet.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest

Pierre Lillet, Paul et Raymond, ainsi que leur oncle et père Marcel et André

Le Lillet Blanc naît en 1887. L’idée d’associer des vins de Bordeaux et plantes ou fruits exotiques vient du Père Kermann, médecin parti au Brésil sous Louis XVI et revenu s’installer à Bordeaux, où il produit des liqueurs et des fortifiants, principalement à base de quinquina. Bordeaux est alors un des principaux lieux de négoce du vin et le principal port français vers les Antilles.
La marque se développe rapidement en France et dans les grandes villes européennes après la Première Guerre mondiale, pendant les Années folles.
En 1946, Lillet s’introduit aux États-Unis grâce au négociant new-yorkais Michel Dreyfus. Le marché américain adopte Lillet dans les années 1950 comme le drink « branché » de New York. Dans les années 1960, la marque remporte un grand succès grâce à des campagnes de publicité dans la presse et à la radio. La référence Lillet Rouge est d’ailleurs développée par Pierre Lillet en 1962 spécialement pour les États-Unis2.
En 1950, la duchesse de Windsor, grande amatrice de Lillet, l’introduit dans la haute société notamment chez Fauchon, puis dans certains grands hôtels parisiens comme le Georges V ou le Ritz. Par la suite, Lillet s’implante sur la Côte d’Azur afin de répondre à la demande américaine3.
En 1985, la famille Lillet cède l’entreprise à Bruno Borie. Puis, en 2008, elle est ensuite vendue à la famille Ricard … une histoire de famille.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest

No Comments

Post A Comment

Pin It on Pinterest